Lire Candide autrement

  • 5 octobre 2015

Difficile d’aborder Candide en dehors des sentiers battus. Dans le cadre de l’enseignement du français aux classes de Seconde, le recours à Twitter remplace la réalisation de fiches de lecture et donne une dynamique nouvelle à la découverte du chef d’œuvre de Voltaire.

Il est possible de suivre l’expérience en direct et de lire ces nouvelles aventures de Candide en s’abonnant au compte @Candide_Leconte.

Les posts rédigés par les élèves sont le résultat de consignes proposées au fil des chapitres par les professeurs, Corinne Jacomme et Caroline Duret, et qui invitent à rendre compte non seulement de la lecture, mais aussi des enjeux fondamentaux de l’œuvre.

Un travail de compilation et d’édition articule ensuite les différents contenus, à savoir les tweets faisant parler les personnages, ou afférents au narrateur, à une instance métadiscursive (@iil_seconde), voire à Voltaire lui-même.

La publication des posts engendre à son tour une dynamique d’échanges qui dépasse rapidement le processus de questions-réponses et offre ainsi aux abonnés une véritable réécriture de l’œuvre. Elle fait naître aussi une conversation vive et élégante, à la mesure de l’esprit qui animait les salons des Lumières.

Le recours à la technologie permet la mise sur pied d’un espace d’échanges novateur qui facilite le passage de la lecture à l’analyse, puis à l’interprétation. Parce qu’il fait d’abord de l’élève un sujet-lecteur, l’exercice enracine les débats dans l’expérience de l’œuvre, et initie par ce biais au commentaire critique.

Plus engagés dans l’apprentissage, les élèves tirent un meilleur parti des observations qu’ils peuvent réaliser. L’enseignement d’un texte aussi exploité que Candide se trouve revivifié par la fraîcheur des lectures de ceux qui le vivent de façon authentique, et pour la première fois.

La mise sur pied de l’exercice a été également l’occasion de définir une méthode de travail garantissant la protection des données et des utilisateurs. Les compétences acquises en la matière seront volontiers partagées avec tous ceux qui sont tentés par l’aventure.

Contact

c.duret[at]iil.ch

Les commentaires sont fermés